Journal Télévisé

Vue : 202 fois

Stéphane Kipré dit tout sur la crise ivoirienne.


Vue : 75 fois

journal télévisé de 20 heures du 31 08 2015 sur RTI


Vue : 107 fois

journal télévisé de 20 heures du 29 08 2015 sur RTI


Vue : 326 fois

dokoui talk show avec GADJI CELI partie 3 ET FIN


Vue : 150 fois

journal télévisé de 20 heures du 28 08 2015 sur RTI


Vue : 501 fois

dokoui talk show avec GADJI CELI partie 2


Vue : 501 fois

journal télévisé de 20 heures du 26 08 2015 sur RTI


Vue : 428 fois

Boubacar Koné : «Notre appel au boycott a été béni par Laurent Gbagbo»


Vue : 261 fois

journal télévisé de 20 heures du 24 08 2015 sur RTI


Vue : 355 fois

Journal télévisé de 20 heures du 21 08 2015


Vue : 577 fois

Willy BLA (Cri panafricain) « NOUS MENONS LE COMBAT POUR LA GENERATION FUTURE »


Vue : 218 fois

journal télévisé de 20 heures du 19 08 2015 RTI


Vue : 197 fois

journal televisé de 20 heures du 18-08-2015 RTI


Vue : 363 fois

dokoui talk show avec gadji celi partie 1


Vue : 385 fois

journal televisé de 20 heures du 12-08-2015 RTI


Vue : 1067 fois

journal televisé de 20 heures du 11-08-2015 RTI


Vue : 1665 fois

Inéligibilité de Ouattara : Voici L’arrêt Tia Koné de 2000 déclarant Ouattara inéligible à l'élection présidentielle selon l’article 35 de la Constitution


Vue : 1075 fois

Cérémonie de l'Indépendance de la Côte d'Ivoire du 07 Août 2015


Vue : 2263 fois

Le Grand Talk Emission du 26 Juillet 2015, Invité: Jean Jacques Bechio


Vue : 830 fois

Coalition Nationale pour le Changement (CNC):Cérémonie solennelle de signature de la charte


Vue : 1945 fois

Extrait Dokoui talk show avec Gadji celi


Vue : 912 fois

Le 13 Heures de RTI 1 du 22 Juillet 2015 avec Fatou Fofana


Vue : 2114 fois

Depuis Paris : KKB CRACHE ENCORE DU FEU CONTRE OUATTARA


Vue : 2498 fois

Une femme Brutalisée au meeting d'AFFI N'guessan à Paris


Vue : 1357 fois

Kahé Eric : « OUATTARA S’EST ENFERME DANS UNE POLITIQUE CLANIQUE »


Vue : 1985 fois

BRIGITTE KUYO HUEE A SA SORTIE DE SALLE ET EXFILTREE PAR LA POLICE


Vue : 1942 fois

AFFI N'GUESSAN HUE A SA SORTIE DE SALLE A PARIS


Vue : 2682 fois

Agénor enflamme Koumassi lors du meeting de la CNC


Vue : 1843 fois

MEETING DE LA CNC A LA PLACE IN'CH ALLAH DE KOUMASSI


Vue : 2131 fois

Ledebat TV / Dans l'actualité - Meeting de la CNC : KKB :


-

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30
 
Recherche avancée
 

La composition de la Commission électorale indépendante (CEI), chargée d’organiser la présidentielle d’octobre et du fichier électoral « n’est plus un sujet discutable », à moins de deux mois du scrutin comme l’exige l’opposition, a affirmé mercredi le porte-parole du gouvernement Bruno Koné.


Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a affirmé mercredi qu’il n’ouvrira pas de discussions “sous la menace’’ de son opposition qui exige depuis des mois de le rencontrer pour renégocier les conditions d’organisation de la présidentielle d’octobre.

“Rien ne se fera sous la menace mais nous sommes ouverts au dialogue et nous voulons que nos concitoyens soient rassurés. Ceci veut dire que la chienlit ne sera pas tolérée’’,


Abidjan– La Coalition nationale pour le changement (CNC, opposition) a réaffirmé lundi, à Abidjan, son intention de boycotter l’élection présidentielle du 25 octobre si le gouvernement ne répond à ses revendications liées à la révision du code électoral, de la liste électorale ou encore le choix d’un président de la Commission électorale autre que Youssouf Bakayoko.




Depuis son installation à la tête de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara a peur des Ivoiriens parce qu'il sait qu'il n'a pas gagné les élections. Parce qu'il sait qu'il ne représente pas l'expression du vote des Ivoiriens. Il tue ; il enlève des cadres et des militants de partis ; il torture ; il divise les partis politiques : (FPI ; PDCI ; MFA ; PIT) ; ...; il emprisonne à tour de bras tous ceux qui expriment des pensées différentes ;


La chambre d’appel de la cour pénale internationale (Cpi) rendra, le 8 septembre prochain, sa décision relativement à l’appel interjeté par le président Laurent Gbagbo contre la décision rendue en juillet dernier dans la neuvième revue de sa détention.


Face aux problèmes qui minent l’avenir du pays, Alassane Ouattara et son régime semblent ne pas avoir de solution. La parade pour justifier les fuites en avant, ce sont les accusations farfelues de coups d’Etat portées contre l’opposition significative.


En octobre 2015 doit se tenir, constitutionnellement, une élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Sans préjuger des autre aspects de cette élection, Commission électorale, liste électorale, conditions d’organisation de la campagne électorale, conditions du scrutin tant sur le plan technique (bureaux de vote, cartes d’électeurs, scrutateurs, etc…


Les couples Ouattara et Bédié se croyaient aux anges lorsqu’ils festoyaient, le 17 septembre 2014 à Daoukro, après le pathétique appel du vieil homme Bédié qui est devenu, aujourd’hui, le plus grand Seigneur de la capitulation.


Ces derniers temps, il y a une inflation de déclarations ou postures de la part des composantes de la CNC qui ne rassurent pas. Aucune action sérieuse ne peut se passer de réflexion et de mise en place de dispositifs appropriés. Nous pensons que la CNC a eu le temps de peaufiner sa stratégie pour affronter le pouvoir et instaurer la paix dans le pays.


Les couples Ouattara et Bédié se croyaient aux anges lorsqu’ils festoyaient, le 17 septembre 2014 à Daoukro, après le pathétique appel du vieil homme Bédié qui est devenu, aujourd’hui, le plus grand Seigneur de la capitulation.


La crise de communication est un fait. Elle est le signe même de l’existence humaine. Celle dont Afrique Media est au centre a ses particularités. Les attaques sont orientées sur l’entité, et sur des individus. Ses détracteurs lui reprochent d’exercer en dehors de tout cadre déontologique et éthique, de faire de l’intox et de la manipulation. Donc, de désinformer.


Abidjan- Le Conseil constitutionnel ne parvient pas à joindre certains des candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre, a noté lundi son président Mamadou Koné, révélant que ceux-ci soit ont omis d’indiquer un contact téléphonique dans leur dossier ou soit ont laissé un contact inopérant.


La période ouverte pour le dépôt des dossiers de candidature à l’élection présidentielle s’est achevée le 25 Août 2015.

Quatre personnalités membres de la Coalition Nationale pour le Changement (CNC) ont déposé leurs dossiers auprès de la Commission Electorale.

 


La période ouverte pour le dépôt des dossiers de candidature à l’élection présidentielle s’est achevée le 25 Août 2015.

Quatre personnalités membres de la Coalition Nationale pour le Changement (CNC) ont déposé leurs dossiers auprès de la Commission Electorale.

 


Le député de Port-Bouet Kouadio Konan Bertin dit KKB était les 29 et 30 août derniers dans les localités de Guibéroua et de Saioua et ce pour deux raisons essentielles.

Il a d’abord parrainé le tournoi Charles Blé Goudé du développement avant d’entreprendre des séries de rencontres avec les communautés de ces villages. Le premier jour de son périple, KKB s’est rendu d’abord à Krisserahio où il a présenté l’un de ses fervents partisans à la communauté


Trois médecins chargés de constater « l’état complet de bien-être physique et mental » des candidats à la présidentielle ivoirienne d’octobre ont prêté serment lundi devant le Conseil Constitutionnel, chargée de statuer sur l’éligibilité des prétendants, a constaté ALERTE INFO.Il s’agit des professeurs Emmanuel Niamkey Ezani (médecine interne et chirurgie), 


Abidjan, le 31 août 2015…La Côte d’Ivoire s’achemine vers l’élection présidentielle d’octobre 2015. Ce scrutin sera l’occasion pour le peuple ivoirien de tourner définitivement la page des temps de crise et de renouer avec les principes démocratiques.

A cette occasion, la Représentante spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire et Chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI),


Avec ses mensonges habituels, Alassane Dramane Ouattara est venu précipitamment à Paris, à la mi-août, pour essayer de convaincre les autorités françaises de l’inopportunité de mettre en place une transition politique en Côte d’Ivoire. Le dictateur d’Abidjan a tapé en vain, à toutes les portes, au bord de la Seine. Seul, son ami Nicolas Sarkozy l’a écouté


Avec ses mensonges habituels, Alassane Dramane Ouattara est venu précipitamment à Paris, à la mi-août, pour essayer de convaincre les autorités françaises de l’inopportunité de mettre en place une transition politique en Côte d’Ivoire. Le dictateur d’Abidjan a tapé en vain, à toutes les portes, au bord de la Seine. Seul, son ami Nicolas Sarkozy l’a écouté


En meeting à Kragbalilié – Ouattara Gnonzié charge : « en l’état actuel, il sera difficile d’organiser des élections paisibles en Côte d’Ivoire »
Le président du Rassemblement pour la Paix, le progrès et le Partage (RPP), Ouattara Gnonzié a animé le samedi 29 août 2015 un meeting à Kragbalilié, village de la sous-préfecture du Gnangbodougnoa dans le département de Gagnoa, région du Gôh.

Mamadou Traoré , directeur général de l'Institut national de la formation sociale à Abidjan ( INFS ) a échappé à un limogeage.
Il est toujours à son poste après l'échec le lundi 24 août 2015 de la passation des charges avec le nouveau directeur général nommé sans l'aval du chef de l'État ivoirien , ni celui du chef du gouvernement même s'il s'appelle lui aussi -rattrapage oblige- Mamadou Traoré.

Abidjan - Le Conseil constitutionnel va publier, lundi, la liste provisoire des candidats retenus pour l'élection présidentielle ivoirienne du 25 octobre prochain, a appris APA dimanche soir, de source officielle émanant de cette institution.


Suite à sa saisine du 23 décembre 2014, suivant courrier n° 00135/PDCI RDA/SE/dk par le Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA, relativement à des faits commis lors de la réunion du Bureau Politique du 18 Décembre 2014 et reprochés.

à:
-Madame Yasmina OUEGNIN
-Monsieur ADJOUROUFOU Clément


Après une semaine en prison et la suspension de son quotidien, le directeur de publication de ‘‘Aujourd’hui’’, revient sur son arrestation.

Vous êtes le directeur de publication du quotidien ''Aujourd'hui''. Vous avez récemment séjourné pendant une semaine à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA). Quelles sont les raisons qui vous y ont conduit ?

La Coordination FPI en exil a appris de sources très fiables et très crédibles l’existence d’un certain nombre de manœuvres diligentées par le Chef de l’Etat ivoirien à la fois à l’encontre des exilés ivoiriens, notamment ceux vivant au Ghana et à l’encontre du gouvernement dudit pays.

La Coordination FPI en exil, par la présente, voudrait faire à l’opinion ivoirienne, ghanéenne et internationale, la relation des faits portés à sa


La Coordination FPI en exil a appris de sources très fiables et très crédibles l’existence d’un certain nombre de manœuvres diligentées par le Chef de l’Etat ivoirien à la fois à l’encontre des exilés ivoiriens, notamment ceux vivant au Ghana et à l’encontre du gouvernement dudit pays.

La Coordination FPI en exil, par la présente, voudrait faire à l’opinion ivoirienne, ghanéenne et internationale, la relation des faits portés à sa


L’ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Mamadou Koulibaly, leader de Liberté et démocratie pour la république (Lider, Opposition) et candidat à la présidentielle d’octobre estime que le président ivoirien Alassane Ouattara « perdra l’élection si le scrutin a lieu dans des conditions transparentes et démocratiques », à une cérémonie.


A
Monsieur le Président de la Cour Suprême
ABIDJAN
VOILA POURQUOI OUATTARA SE GARGARISE D’UNE VICTOIRE AU 1er TOUR
DE LA PRESIDENTIELLE D’OCTOBRE 2015 EN COTE DIVOIRE

Les couples Ouattara et Bédié se croyaient aux anges lorsqu’ils festoyaient, le 17 septembre 2014 à Daoukro


Le Pr. Mamadou Koulibaly s’est rendu à Toulepleu, près de la frontière libérienne, dans le cadre de la tournée qu’il effectue à l’intérieur du pays depuis le début du mois d’août.
Les chefs, notabilités et populations sont sortis nombreux pour écouter le président de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER), qui a exposé sa vision et son programme et démontré qu’il connaissait la réalité profonde du pays profond qu’il aspire à diriger.

Pourquoi les leaders de la politique en Afrique ne font ils pas de la politique des braves? 
 

C'est-à-dire celle de savoir s'arrêter et respecter les lois qu'ils se sont librement données. Le sage de Yamoussoukro disait je cite: (La politique est une saine appréciation des réalités du moment).


La liste des 23 joueurs convoqués pour affronter la Sierra Leone en deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations a été publiée par le nouveau sélectionneur Michel Dussuyer, hier. 

A la publication de la liste des 23 Eléphants, nous avons constaté l'absence de plusieurs cadres dont le capitaine Yaya Touré, Tiote Cheick et de Tiéné Siaka.


Autour du thème « Quelle administration pour le Pdci-Rda ? », le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), le plus vieux parti politique du pays,était réuni en atelier, ce jeudi 27 août, à son siège d’Abidjan-Cocody. Il en est ressorti qu’il urge pour ce parti de la mouvance présidentielle dans le cadre du Rhdp (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix) avec le Rdr (Rassemblement des rép600ublicains),


L’ex-président du Front populaire ivoirien, dans ses envolées cachotières nous disait ne pas avoir d’agenda caché. Pourtant, tous ses faits et gestes nous démontraient le contraire. Angéliques et lourds que nombre d’entre nous sont encore, ils y ont cru. Et nous voilà voir ce que nous voyons. Aujourd’hui, on nous explique que des partenaires de la CNC ont fait acte de candidature pour ne pas rester « hors du jeu électoral ».


L’ex-président du Front populaire ivoirien, dans ses envolées cachotières nous disait ne pas avoir d’agenda caché. Pourtant, tous ses faits et gestes nous démontraient le contraire. Angéliques et lourds que nombre d’entre nous sont encore, ils y ont cru. Et nous voilà voir ce que nous voyons. Aujourd’hui, on nous explique que des partenaires de la CNC ont fait acte de candidature pour ne pas rester « hors du jeu électoral ».


Ancien conseiller de l’ombre de Nicolas Sarkozy et figure incontournable de la Françafrique, Robert Bourgi, a affirmé jeudi être en train de travailler à obtenir le soutien du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara à la candidature de l’ancien Premier ministre François Fillon à la présidentielle de 2017 en France.


Suite à l'annonce le 11 mai dernier de sa candidature à l'élection présidentielle de la Guinée prévue le 11 octobre prochain, depuis le Burkina Faso où il vivait en exil, le chef de la transition guinéenne, Moussa Dadis Camara a tenté de regagner son pays, hier après-midi, mais alors que son avion souhaitait faire escale à Abidjan, les choses n'ont pas pu se faire. Une situation qui a réveillé la fureur de l'ancien chef de la junte guinéenne qui pense déjà à se "venger".


L’ancien ministre des Affaires étrangères veut se faire une idée exacte des infrastructures et travaux publics réalisés sous les différents pouvoirs qui se sont succédé. Il a ainsi fait appel à des experts. Selon des indiscrétions, il aurait coopté deux personnalités pour inspecter les travaux exécutés en Côte d’Ivoire. Il s’agit de Tidjane Thiam et Ahoua Don Mello, tous, anciens directeurs généraux du Bureau national d’étude technique et de développement (Bnetd). Sous la houlette des deux hommes,


Après des moments d’accalmie dans la zone sud-ouest du pays, les coupeurs de route ont refait surface en mettant fin à la vie de deux gendarmes. Selon les informations qui nous ont été rapportées, deux éléments de la section de gendarmerie pour la sécuritaire portuaire (GSP), convoyaient les fonds d’un opérateur économique Libanais,


Quatre dirigeants ivoiriens que sont Koné Cheikh Oumar, anciennement président de l’Africa Sports d’Abidjan, Eric Monnet Nelson, président de Adzopé FC, (club relégué en Division à l’issue de la saison 2014-2015), Dao Mamadou, président de Atlantis FC (Division 3) et Eugène-Marie Diomandé, président du Sewé Sport de San Pedro, tous candidats déclarés à la présidence de la présidence de la Fédération


En déclenchant l’alerte (dans une adresse personnelle à son intention le 12 avril 2015) sur la partialité de cette diplomate aux penchants cupides et suicidaires dans mes précédents articles, d’aucuns m’ont prise pour une diseuse de petites histoires. Mais aujourd’hui, cela n’est un secret pour personne en Côte d’Ivoire, madame Aïchatou Mindaoudou Souleymane, la Représentante Spéciale du Secrétaire Général de l’ONU,


MES CHERS COMPATRIOTES,
 
Conformément à la Constitution ivoirienne du 1er août 2000, et au regard du Code électoral ivoirien, en son Article 52nouveau, le mardi 25 août 2015 marque la clôture des dépôts de candidatures à l’élection du Président de la République. La Commission électorale indépendante (CEI) ayant reçu ces candidatures,


Le journaliste Doubé Binty a écrit un article paru dans le quotidien « Nouveau Réveil » du mardi 24 août 2015 intitulé « Affaire – la moitié des Ivoiriens exigent la libération de Gbagbo et son retour en Côte d’Ivoire-, Doubé Binty répond au candidat Konan BANNY ».


Le Conseil Constitutionnel a accusé mercredi la Commission électorale indépendante (CEI) d’avoir publié mardi la liste des candidats à la présidentielle ivoirienne d’octobre, estimant qu’il lui appartenait de le faire après vérification de leur éligibilité,


1- Les faits
Des organes de presse nationaux, crédibles et jouissant d’une bonne audience, ont porté récemment à la connaissance de l’opinion des faits d’une extrême gravité, qui témoignent du climat de grande tension, de violence et d’insécurité quotidiennes en Côte d’Ivoire. Il s’agit des quotidiens « Soir Info », « LG Info », « Le Nouveau Courrier » et « Connexion ivoirienne.net ».


1- Les faits
Des organes de presse nationaux, crédibles et jouissant d’une bonne audience, ont porté récemment à la connaissance de l’opinion des faits d’une extrême gravité, qui témoignent du climat de grande tension, de violence et d’insécurité quotidiennes en Côte d’Ivoire. Il s’agit des quotidiens « Soir Info », « LG Info », « Le Nouveau Courrier » et « Connexion ivoirienne.net ».


Ils voulaient tuer le Président LAURENT GBAGBO, après avoir massacré le Guide de la Jamahiriya Arabe Libyenne Mouhamar Khadafi. Ils sont coutumiers du fait. Avant Khadafi ils ont écrasé François N’garta Tombalbaye dans son palais à Fort-lamy ( déjà devenu n’djamema ), Sylvanus Olympio a pris une balle dans la tête parce qu’il a osé imprimer des billets de banque pour son peuple du Togo, Salvador Alliende a connu le même sort dans son palais de La Moneda à Santiago du Chili,


Ils voulaient tuer le Président LAURENT GBAGBO, après avoir massacré le Guide de la Jamahiriya Arabe Libyenne Mouhamar Khadafi. Ils sont coutumiers du fait. Avant Khadafi ils ont écrasé François N’garta Tombalbaye dans son palais à Fort-lamy ( déjà devenu n’djamema ), Sylvanus Olympio a pris une balle dans la tête parce qu’il a osé imprimer des billets de banque pour son peuple du Togo, Salvador Alliende a connu le même sort dans son palais de La Moneda à Santiago du Chili,


Dans les pays dignes de ce nom, l’élection présidentielle est toujours le moment où les citoyens sont appelés à faire un choix de société. Sans faire l’exégèse de ce syntagme nominal (choix de société), disons simplement que tout choix suppose a minima un contexte. Quel est donc celui dans lequel les Ivoiriens seraient censés se prononcer en octobre 2015 ? Une CEI toujours présidée par M. Youssouf Bakayoko ; celui-là même qui a encore sur la conscience la mort atroce de milliers de jeunes Ivoiriens pour avoir proclamé des résultats contraires au choix de la majorité du peuple en 2010


La pression est du côté du président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, qui a désormais la lourde et historique responsabilité de passer au tamis du droit tous les candidats, pour ne retenir que ceux aptes à briguer la magistrature suprême.
Depuis hier à 18h, la Commission Electorale Indépendante (CEI) a bouclé la liste des candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre avec 19 dossiers de candidatures réceptionnés. Des étudiants de 28 ans et 30 ans, des chefs de partis politiques


La pression est du côté du président du Conseil constitutionnel, Mamadou Koné, qui a désormais la lourde et historique responsabilité de passer au tamis du droit tous les candidats, pour ne retenir que ceux aptes à briguer la magistrature suprême.
Depuis hier à 18h, la Commission Electorale Indépendante (CEI) a bouclé la liste des candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre avec 19 dossiers de candidatures réceptionnés. Des étudiants de 28 ans et 30 ans, des chefs de partis politiques










Télévision