Et si le RDR faisait de la xénophobie électorale au nord de la Côte d’Ivoire? Seuls inscrits dans leurs circonscriptions du nord , des candidats du pouvoir se partagent 77 députés avant compétition.
Source : Autres Presses : Dernière Mise à jour : 15/12/2016
Lu : 315 fois

Cadres du Rassemblement des républicains (RDR, pouvoir) et seuls inscrits sur la liste pour les législatives dans leurs circonscriptions, dans le nord de la Côte d’ivoire, zone réputée favorable au président Alassane Ouattara, des candidats partent en roue libre à cette élection du 18 décembre. 

Menuisier et député sortant de Kombolokoura, Koni et Lataha, communes et sous-préfectures, dans la localité de Korhogo, à 577 kilomètres d’Abidjan, Soro N’dossoulou Yacouba est le candidat unique de sa circonscription. 

Méite Abdoulaye 

Candidat à Kani, communes et sous-préfectures, l’avocat au barreau d’Abidjan et cadre du RDR, Maître Méite Abdoulaye, n’a pas d’adversaire. 

Hamed Bakayoko et Amadou Soumahoro 

L’actuel ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko (60 ans), candidat de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) devrait être plébiscité le 18 décembre à Séguéla (511 km d’Abidjan), tout comme le secrétaire général par intérim du RDR, Amadou Soumahoro. 

Ces deux personnalités ont été élus députés dans cette circonscription lors des législatives de 2011.





Notez cet article :
1
2
3
4
5

 Envoyer cet article à un ami
 Articles du même auteur >>